Génétique comportementale

La génétique comportementale est la branche de la génétique portant sur l'étude des interactions entre phénotypes comportementaux et génotype.



Catégories :

Génétique

La génétique comportementale est la branche de la génétique portant sur l'étude des interactions entre phénotypes comportementaux et génotype.

Science récente et en plein essor, elle vise à étudier les relations entre la génétique et les caractéristiques mentales d'un individu.

On sait mais aussi la majorité des troubles mentaux, tels la schizophrénie ou l'autisme, sont en grande partie d'origine congénitale.

Certaines études montrent aussi la part innée de l'intelligence[1] ou de certains traits du caractère humain[2][3], ce qui pose de nombreux problèmes éthiques (égalité des chances, manipulation génétique, eugénisme) tout en ouvrant la voie à de nouveaux traitements médicaux et une meilleure compréhension du vivant.

Bibliographie


Notes et références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9tique_comportementale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu