Génie génétique

Le génie génétique est un ensemble de techniques, faisant partie de la biologie moléculaire et ayant pour objet l'utilisation des connaissances acquises en génétique pour utiliser, reproduire, ou modifier le génome des êtres vivants.



Catégories :

Génétique

Recherche sur Google Images :


Source image : unites.uqam.ca
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Ensemble de techniques servant à modifier le patrimoine héréditaire d'une cellule par la manipulation de gènes in vitro. (source : roche)
  • Ensemble de techniques permettant d'isoler un fragment d'ADN à partir d'un organisme pour l'introduire dans le génome d'une cellule d'un autre organisme et d'en modifier ainsi le patrimoine héréditaire.... (source : minefi.gouv)
  • une méthode de manipulation directe du matériel génétique dans une cellule ou dans un organisme pour produire les traits désirés.... (source : xeno.cpha)
Grains de blé résistants à une maladie, obtenus à partir d'une enzyme fabriquant naturellement des antibiotiques.

Le génie génétique (ou ingénierie génétique [1]) est un ensemble de techniques, faisant partie de la biologie moléculaire et ayant pour objet l'utilisation des connaissances acquises en génétique pour utiliser, reproduire, ou modifier le génome des êtres vivants.

Il a fréquemment pour but la modification des génotypes, et par conséquent des phénotypes.

Historique

Articles connexes : Génétique et ADN.

Au début du XXe, la redécouverte des travaux de Mendel (1822-1888) et les travaux de Morgan (1866-1945) sur des mouches permettent de comprendre que l'hérédité est due à la transmission de particules nommés gènes, disposés de manière linéaire sur les chromosomes. Dans les années 1950, est mise en évidence la nature chimique des gènes, mais aussi la structure moléculaire de l'ADN. En 1965, découverte des enzymes de restriction confirmée en 1973 par Paul Berg et ses collaborateurs[2]. Ces protéines capables de découper et recoller exactement l'ADN, donne aux chercheurs les outils qui leur manquaient pour établir une cartographie du génome. Elle ouvre aussi la voie à la transgénèse, «manipulation» in vitro de portions précises d'ADN et par conséquent des gènes. C'est la technologie de l'ADN recombinant, qui permet l'insertion d'une portion d'ADN (un ou plusieurs gènes) dans un autre ADN[3].

Création d'organismes génétiquement modifiés

Article détaillé : Organisme génétiquement modifié.

La création d'OGM fait intervenir la majorité du temps une transgénèse, qui permet d'introduire dans le génome d'un être vivant de nouveaux gènes, par insertion de portions d'ADN.

Génie génétique appliqué à l'Homme

Articles détaillés : Thérapie génique et analyse génétique.

Le génie génétique, l'une des principales avancées scientifiques du vingtième siècle, présente un énorme potentiel de développement. Les possibilités d'application qu'il offre dans la recherche biomédicale suscitent à la fois des espoirs et des craintes. Un groupe d'étude constitué au Département de l'intérieur a été chargé d'examiner les atouts et les risques du diagnostic génétique et de la thérapie génique appliquée à l'homme. Il se prononce plutôt positivement, tout en préconisant une réglementation plus poussée des expériences sur l'homme, dans l'intérêt d'une recherche de qualité et de son acceptation par la société, mais également dans l'objectif de protéger l'individu.

Notes et références

  1. en anglais genetic engineering
  2. Encyclopédie Universalis, v. 11, 2005, article Organismes génétiquement modifiés - repères chronologiques
  3. CIRAD Dossier ogm

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nie_g%C3%A9n%C3%A9tique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu