Lignes de Blaschko

Les lignes de Blaschko est le nom donné à un phénomène cutané extrêmement rare qui apparaît chez l'être humain et qui produit des marbrures avec des motifs caractéristiques sur la peau.



Catégories :

Terme médical commençant par L - Signe clinique en dermatologie - Génétique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Elles suivent les lignes de migration embryonnaires de Blaschko (d'après le nom du ... le motif à damier (checkerboard pattern)  : il se définit par des ... (source : medix.free)
  • ... Cela est identique aux lignes de Blaschko humaines, un motif linéaire de la peau suivi par plusieurs affections nævoïdes ou acquises de la... (source : article.pubs.nrc-cnrc.gc)

Les lignes de Blaschko est le nom donné à un phénomène cutané extrêmement rare qui apparaît chez l'être humain et qui produit des marbrures avec des motifs caractéristiques sur la peau. Ces lignes ont été mentionnées pour la première fois en 1901 par le dermatologue allemand Alfred Blaschko.

Elles ne sont pas limitées à une maladie spécifique et ne forment pas à elles seules les signes avant-coureur d'une pathologie. Chez l'homme, les lignes de Blaschko sont le résultat d'une information codée dans le génome dans l'ADN. Chez un homme normal, la pigmentation de la peau est uniforme et les lignes ne sont pas visibles. Des maladies de la peau peuvent cependant les faire apparaître. On observe alors chez le patient des différences de couleur plus ou moins prononcées entre plusieurs parties du corps avec des motifs, des bandes et des lignes caractéristiques. La majorité du temps, ces motifs ressemblent à une lettre V alignée sur l'axe du dos et une lettre S sur la poitrine, l'estomac et les flancs du corps. Ces lignes ne suivent ni le dispositif nerveux, ni les vaisseaux ou le dispositif lymphatique. Blaschko avait émis l'hypothèse que la régularité de ces motifs entre les patients laissait supposer la présence d'une origine embryonnaire.

Ces motifs apparaissent aussi dans le cas d'un mosaïcisme, c'est-à-dire la présence dans le même organisme de cellules avec deux génotypes différents. On compte à peu près 30 cas chez l'être humain dans le monde.

Anecdote

Dans le dernier épisode (Meurtre à double code) de la quatrième saison des Experts Las Vegas, Grissom découvre des lignes de Blaschko sur le dos d'un suspect. Après des premières analyses qui l'avaient mis hors de cause, une nouvelle analyse ADN prouve que son corps comportait deux ADN différents (chimère).

D'après le Dr. Starr de l'Université Stanford, l'utilisation d'une lumière ultraviolette sert à déceler le motif quand son contraste est trop faible [1].

Liens externes

Références

  1. Understanding Genetics : Human Health and the Genome

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Lignes_de_Blaschko.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu