Pollution génétique

La pollution génétique se dit de l'introduction de gènes modifiés ou étrangers à une espèce ou une variété dans une population sauvage.



Catégories :

Génétique - Pollution - Organisme génétiquement modifié

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • o FAUNE SAUVAGE · Espèces sauvages · Milieux naturels. o NON-CHASSEUR... que les conditions d'élevage n'ont rien de commun avec la vie sauvage.... pour résumer le contraste entre domestique et sauvage et faire court : l'oie de Toulouse... car la pollution génétique est entretenue par la régularité des lâchers.... (source : roc.asso)
  • Par la suite, avec le développement de cette espèce, j'ai vu apparaître le .... La pollution génétique est un fait avéré. Les cochons d'élevage n'ont pas à être... (source : sangliers)
  • Une pollution génétique est localement envisageablement en cause suite à des ... aussi être une cause de disparition d'espèces sauvages dans le futur.... (source : lae63.lycee.free)

La pollution génétique se dit de l'introduction de gènes modifiés ou étrangers à une espèce ou une variété dans une population sauvage.

Il s'agit d'une notion assez récente qui est apparue surtout avec le développement de la technologie des OGM, et de la controverse qu'elle a suscitée. Elle concerne aussi les croisements d'une population sauvage avec des lignées exotiques ou domestiquées.

La modification des espèces domestiques (animales ou végétales) est ancienne mais aussi l'introduction de gènes modifiés ou provenant de sous-espèces exotiques dans la population sauvage d'une région.

En Europe, on observe souvent chez les espèces sauvages du canard colvert, du sanglier, du pigeon biset et de la caille (Coturnix coturnix), des hybridations avec les congénères domestiques de ces espèces, qui sont respectivement le canard domestique, le porc, le pigeon domestique et la caille du Japon. Ces animaux de souches domestiques qui s'introduisent dans les population sauvages sont issus de marronnage ou bien de lâcher de repeuplement pour la chasse. Chez les poissons, mais également la carpe commune et plus récemment le saumon atlantique sont aussi susceptibles d'être influencées par croisement avec des lignées modifiées issues d'élevage.

En Asie, le coq sauvage (Gallus gallus), est susceptibles de se reproduire avec les poules domestiques, et voir ainsi ses caractères modifiés.

OGM

L'industrialisation récente du procédé, sa généralisation et le caractère plus "marchandise" des gènes mis en œuvre (résistance à des herbicides par exemple) ont beaucoup changé la donne : désormais les opposants à ces techniques parlent de pollution génétique pour évoquer la diffusion des caractères modifiés des lignées de laboratoire vers les lignées sauvages .

La diffusion non contrôlée des gènes modifiés n'est cependant pas l'objectif des producteurs d'OGM, certains organismes végétaux étant au contraire conçus pour ne pas produire de graines fertiles, pour s'assurer un marché captif de semences.

Cette diffusion est par conséquent par nature accidentelle. La crainte des opposants aux OGM est qu'elle ne mette en danger des espèces sauvages, ou bien représente un risque pour la santé.

Références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_g%C3%A9n%C3%A9tique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu