Topoisomère

Soit deux molécules d'ADN circulaires ayant précisément la même séquence de bases, elles peuvent cependant différer entre elles par ce qu'on nomme le nombre d'enlacements, c'est-à-dire le nombre de tours que fait l'un des brins autour de l'autre brin.



Catégories :

Génétique

Soit deux molécules d'ADN circulaires ayant précisément la même séquence de bases, elles peuvent cependant différer entre elles par ce qu'on nomme le nombre d'enlacements, c'est-à-dire le nombre de tours que fait l'un des brins autour de l'autre brin. On nomme alors topoisomères, ces deux ADN différant seulement par le nombre d'enlacements.

Schéma explicatif

Notion de tension

Le nombre d'enlacement est une constante topologique, le changement du nombre de paires de bases par tour sera par conséquent obligatoirement compensé par un surenroulement opposé. Positif ou négatif.

Etat relâché

La contrainte sur la double hélice est minimale, c'est la configuration la plus stable. L'ADN en forme B comporte 10 paires de bases par tours. Dans les cellules, l'ADN a une configuration proche de celle-ci, avec en moyenne 10, 5 paires de bases par tour au lieu de 10. Cette valeur peut fluctuer suivant les différentes protéines associées à l'ADN.

Etat surenroulé

L'axe de la double hélice peut s'enrouler sur lui-même pour former une superhélice, deux formes envisageables :

surenroulement positif

le nombre d'enlacement a été augmenté. Formation d'une superhélice gauche.

Surenroulement négatif

Le nombre d'enlacement a été diminué. Formation d'une super hélice droite.

Surenroulement négatif=désenroulement Le surenroulement négatif est le plus rencontré dans la nature car il permet un réduction de la taille globale de la molécule d'ADN. Le désenroulement le plus courant est d'un supertour pour 200 paires de bases. En effet, le surenroulement négatif provoque une contrainte qui induit un enroulement de l'axe de l'hélice d'ADN, qui se vrille alors. Il présente alors deux avantages :

  • La formation de la superhélice rend plus compacte la molécule, surtout dans les bactéries ou les mitochondries où l'ADN est circulaire.
  • Il permet d'absorber une partie de la contrainte générée par le déroulement local indispensable à la réplication ainsi qu'à la transcription dans un ADN circulaire. En effet, quand une ADN polymérase ou une ARN polymérase utilise un ADN circulaire comme matrice, ces enzymes doivent créer une zone simple brin en déroulant la double-hélice.

Le surenroulement négatif est créé de manière active chez les bactéries par une enzyme nommée ADN gyrase qui appartient à la famille des topoisomérases II.

Recherche sur Google Images :



"On appelle alors topoisomères,"

L'image ci-contre est extraite du site fr.wikipedia.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (368 x 639 - 34 ko - )

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Topoisom%C3%A8re.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/09/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu